bahai-1154034_640

Comment s'organiser pour s'offrir un court séjour sur mesure et pas cher à Istanbul ? Que faire en priorité ? Comment éviter les pièges à touristes ? Tout d'abord, un "voyage week-end" demande de condenser et d'optimiser son séjour au mieux. Veut-on se relaxer, visiter, ou les deux ? Il va sans doute falloir faire des choix judicieux afin de rendre son séjour le plus agréable possible et de ne pas courir partout.

Un voyage sur mesure

Il faut savoir qu'à Istanbul les monuments historiques et les immanquables sont principalement situés sur la rive européenne, dans le quartier de Sultanhamet et de l'autre côté de la Corne d'Or, dans le quartier "récent".

Le premier jour, en se levant tôt, on peut prendre un "kahvalti" (petit déjeuner à la turca) avec un "çay" (thé noir) dans un café sous le pont de Galata (un peu plus cher qu'ailleurs, mais avec une vue imprenable sur la corne d'or, le détroit du Bosphore et plusieurs mosquées).

On se dirigera ensuite à pied vers le bazar égyptien et on ira visiter la "Nouvelle mosquée" ("Yeni Cami") avant de s'aventurer un peu dans le souk et éventuellement y acheter quelques épices et autres délices gastronomiques (on réservera les autres achats comme les bijoux et les vêtements pour le grand bazar plus tard).

L'après-midi sera consacré à Sainte-Sophie et à la Mosquée Bleue, ensuite "perdez-vous" dans les ruelles et dînez-y.

istanbul-1139844_640



Le lendemain, prenez le bateau au port d'Eminonu pour la croisière sur le Bosphore et admirez les "yali" (palaces ottomans) le long de la côte. Le soir, sortez à Ortakoy (arrêt sur le retour de la croisière) et mangez-y une kumpir (patate fourrée).

Il vous reste une journée à partager entre le grand bazar et ne négligez pas le poumon moderne : Istiklal et ses quartiers environnants (passez y l'après-midi et la soirée) au rythme des danses et narguilés pour s'immerger dans l'ambiance quotidienne et la culture turque.

Un week-end pas cher

Vous trouverez des week-ends pas chers (vol+ hôtel) soit à la dernière minute sur des sites comme Lastminute, ou bien en réservant à l'avance sur le site Pegasus Airlines (pour le vol), et pour l'hôtel prenez une pension (plus conviviale) dans le quartier de Tunel (central et bien desservi).

Pour la croisière, prenez votre ticket sur place au port d'Eminonu et qui coûte 12€ l'aller-retour avec les touristes turcs. Quant aux restaurants, n'hésitez pas à aller dans des bouis-bouis, car ils sont souvent tout aussi bons et bien moins chers ! http://www.leblogdistanbul.com/2014/06/zoom-sur-le-port-deminonu.html