moorea-680029_640

 

L'île de Moorea a tout pour faire rêver les voyageurs amateurs de nature, de paysages grandioses et d'exotisme. Visite guidée.

Loin de toutes les grandes villes recouvertes de bitume et de constructions titanesques, il existe une île qui a su garder sa beauté naturelle et tout son caractère.

Située au milieu de l'océan Pacifique, à 17km de Tahiti, elle est souvent qualifiée de paradisiaque par les amateurs de nature et de paysages grandioses. Impossible donc de parcourir la Polynésie française sans une escale à Moorea.

Accessible en bateau ou en avion depuis Papeete, Moorea ne possède qu'une route goudronnée d'une soixantaine de kilomètres qui fait le tour de l'île. Au centre, des chemins de terre parcourent les montagnes issues du volcanisme qui a formé l'île il y a plusieurs millions d'années.

Ils permettent l'accès à plusieurs petits villages et au belvédère, point de vue imprenable sur les baies de Cook et d'Opunohu. En périphérie, Moorea est entourée d'un récif corallien délimitant un lagon large de 100 à 1500 mètres.

Dauphins et baleines à Moorea, Polynésie

Si le nombre d'espèces animales sur terre est assez limité à cause de l'isolement, le lagon présente une diversité impressionnante d'espèces, souvent rares et protégées, qui font l'objet de nombreuses études scientifiques.

Il n'est donc pas étonnant d'apprendre que deux centres de recherche scientifique, un français (le CRIOBE) et un américain, se sont installés à Moorea. Que l'on soit amateur ou scientifique averti, cette diversité est très facile à observer avec comme simple équipement un masque et un tuba.

En dehors de l'eau, c'est l'appareil photo qu'il ne faut pas oublier. Un simple tour de l'île en voiture ou en scooter permet d'observer les paysages aux couleurs spécifiques du lieu et toujours différentes selon le moment de la journée.

Les plus courageux pourront partir tôt le matin et tenter d'atteindre un des plus hauts sommets de l'île comme le mont Rotui ou la montagne Percée. Pour cela, il faudra prévoir beaucoup d'eau et faire beaucoup d'efforts, mais le jeu en vaut la chandelle, car la vue est imprenable et surtout inoubliable.

Finalement, que ce soit sur terre ou en mer, les amateurs de nature et de paysages seront conquis. Les plus chanceux auront même la chance de rencontrer des raies, des tortues, des requins et pourquoi pas des dauphins ou des baleines. Quoi qu'il en soit, n'oublions pas que cette nature est fragile et qu'il faut la préserver.

moorea-680039_640